COSUNAM

Quand les hommes sont LIBRES de choisir, ils choisissent la LIBERTÉ

La revue périodique universelle RPU des Nations-Unies sur la situation des droits de l’homme au Vietnam s’est déroulée le mardi 22 janvier 2019 à Genève.

Pour les membres de la Commission des Droits de l’homme de l’ONU,  l’UPR est un évènement officiel normal alors qu’elle revêt pour les Vietnamiens présents à Genève ce jour là un caractère exceptionnel dans la lutte pour un Vietnam respectueux des droits de l’homme et démocratiques.

Avec une affluence rarement vue depuis des années, plus d’un demi-millier de Vietnamiens de différentes associations venues du monde entier et d’Europe se sont rassemblés ce même jour afin d’élever leurs revendications communes pour le respect des droits de l’homme et protester contre les mensonges éhontés du rapport que le régime communiste vietnamien présente au même moment dans l’enceinte des Nations-Unies. Organisée par l’Association des Vietnamiens de Lausanne ( HNVQG Lausanne) et par le Comité Suisse-Vietnam COSUNAM avec le concours de 32 organisations vietnamiennes internationales, la manifestation s’est déroulée avec une belle envergure d’organisation malgré la modeste échelle de la Suisse dans le monde.

Un jour auparavant, le lundi 21 janvier, au Conseil Oecuménique des Eglises, un débat bien mené par le parti pour la Réforme Viêt Tân intitulé «  Stoppez la répression » suivie d’une conférence de presse a su mobiliser pendant 2 heures de temps les médias suisses ainsi que nombre de représentants d’ONG spécialisés. On notera la présence de personnalités politiques suisses comme les députés Anne Marie von Arx et Rolin Wavre tout comme celle d’anciens prisonniers de conscience ( l’avocat Nguyen Van Dai, le professeur Pham Minh Hoang et l’animateur social Dang Xuân Diêu) et surtout la venue surprise en provenance du Vietnam d’épouses et de fils de détenus politiques actuels comme Mmes Lê Dinh Luong, Truong Minh Duc et M. Nguyen Trung Tôn, membres de Fraternité pour la Démocratie . Leurs témoignages factuels ont ému la soixantaine de participants de la conférence et renforcé considérablement devant l’opinion publique la véracité des violations répétées et systématiques des droits de l’homme commises par le Vietnam.

Pour animer ces 2 jours de rassemblement à Genève, le comité d’organisation a aussi organisé une belle soirée artistique sous le thème de «Chantons pour nos compatriotes». Rassemblant une palette d’artistes engagées comme la célèbre chanteuse Nguyêt Anh venue des Etats-Unis, Anh Chi de Paris , Jazzy Da Lam ainsi que d’autres artistes bénévoles venues de Londres et d’Allemagne, la soirée s’est déroulée dans une ambiance conviviale et chaleureuse, ponctuée de chansons patriotiques.

A midi le mardi 22 janvier, alors que les 1ers rayons de soleil percent la grisaille du ciel et illuminent le parvis de la Place des Nations et la fameuse chaise brisée, les 1ers groupes de manifestants font leur apparition, portant haut et fièrement une marée de drapeaux jaunes à 3 bandes rouges du Vietnam libre. Déjà, ici et là résonnent les mélodies et les prières ferventes sur toute la place. A 14 h précises, au moment même où commence le rapport mensonger et hypocrite de la délégation gouvernementale vietnamienne devant l’assemblée des Nations-Unies, le demi-millier de personnes rassemblé devant la place commence à manifester haut et fort. Après une cérémonie symbolique de l’encens et de mémoire, se succèdent les allocutions enflammées des représentants d’associations venus de tous les horizons. Slogans d’espoir et chansons d’amour pour la patrie continuent à animer la place après 2heures de manifestation.

Reprenant le message de Mme Anne Marie von Arx, notre voeu est que cet élan de solidarité de la communauté vietnamienne d’outre-mer soit bien reçue par tous les compatriotes du Vietnam et qu’ils se sentent soutenus dans le monde. Il se veut aussi une réponse cinglante et mémorable aux mensonges du régime sur la situation des droits de l’homme au Vietnam.

Avec la bénédiction du Ciel qui a réservé ce jour là aux manifestants une belle journée chaude et ensoleillée à la Place des Nations malgré un hiver rigoureux.

Récit par Mai Duong Hai, délégué de la Communauté catholique vietnamienne de Suisse.

___________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________