COSUNAM

Quand les hommes sont LIBRES de choisir, ils choisissent la LIBERTÉ

Message du président

Le printemps démocratique du Vietnam a commencé
Juin 2018

Rolin Wavre, député genevois, président Comité Suisse-Vietnam

On avait l’impression que rien ne pourrait jamais changer au Vietnam et que le poids du Parti unique et d’un appareil de sécurité sur-développé permettrait au régime de maintenir sous le couvercle les aspirations d’un peuple à la liberté. Mais il semble que les choses sont en train de bouger : et c’est le sentiment de fierté nationale qui a poussé des dizaines de milliers de courageux citoyens dans tout le pays à s’élever contre la faiblesse et la corruption de ses dirigeants. Contre la porte ouverte à la superpuissance chinoise.

Il faut dire que la plupart des gouvernements étrangers se montrent d’une consternante complaisance avec cette dictature en bout de course. Ne serait-il pas temps pour nos gouvernements de commencer à penser à plus long terme ? Le temps de songer à construire une relation avec le Vietnam et ses 90 millions de citoyens par dessus le régime actuel ? Faut-il vraiment soutenir un gouvernement qui laisse le géant chinois s’installer en plusieurs points du territoire sous couvert de modèle de développement économique après avoir concédé déjà les îles Hoang Sa et Truong Sa au large des côtes ?

Avec la tentative de mise sous tutelle de l’Internet, à l’exemple de la Chine, le gouvernement montre qu’il a vraiment peur de l’information, de la contestation et du débat. Et finalement, de la vérité. Si le dernier espace de très relative liberté devait disparaître, ce ne sont pas des dizaines de milliers mais des millions de vietnamiens qui prendraient la rue pour clamer leur envie de liberté  ♦