Nguyen Van Dai, l’avocat engagé des dissidents

Nguyen Van Dai a été arrêté le 16 décembre 2015. C’est un avocat et blogueur. Il a fondé en 2006 le Comité pour les droits de l’homme au Vietnam. Dai a voyagé à travers le Vietnam pour enseigner aux étudiants en droit et former de jeunes militants sur les droits de l’homme, la conduite à tenir face aux interrogatoires de la police. Condamné à 15 ans de prison pour”  tentative de renversement de l’État”, Nguyen Van Dai est considéré par le régime vietnamien comme un grand criminel.

Il a également fondé en mai 2013 la “Fraternité pour la Démocratie”, composé pour la plupart d’anciens prisonniers de conscience. Dai avait déjà été condamné en mai 2008 à cinq ans de prison (peine réduite à quatre ans en appel) pour « propagande contre l’État » (article 88). Radié du barreau, il avait été contraint de fermer ses bureaux. Libéré en mars 2011, il a dû passer encore 4 années d’assignation à résidence, tout en étant victime d’harcèlements et d’agressions réguliers de la part des policiers et voyous.

En 2007, Dai a reçu le prix Hellman-Hammett de Human Rights Watch, et le Prix du Réseau Vietnamien des Droits de l’Homme.

Après plus de deux ans de détention, il a été libéré et expulsé aussitôt en Allemagne le 8 juin 2018 ainsi que son assistante Le Thu Ha. 

Nguyen Van Dai a été accueilli à plusieurs reprises à Genève et participe en tant que témoin et spécialiste avocat aux conférences internationales des ONG de défense des droits de l’homme .

Il continue son combat et est un des plus farouches opposants au régime vietnamien.

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*