La démocratie ne peut pas être un crime

Rolin Wavre, Député,

Président du Comité Suisse-Vietnam

---

Pour ceux qui se battent au Vietnam en 2018 pour voir leur liberté d’expression reconnue, le prix à payer est le plus souvent une vie saccagée, des années de détention, de mauvais traitements, de privations. Un avenir sombre aussi pour leur proches, enfants, parents et amis.  

Pour nous, qui pouvons leur apporter un témoignage de solidarité et de soutien, c’est 5 ou 10 minutes de notre temps à passer dans le parc du Château du Grand-Saconnex, une petite photo-témoignage qui fera du bien à ceux qui se battent. Parce que les images circulent, se rient des murs et des frontières, elles toucheront le cœur de celles et ceux qui souffrent. Ces images de présence et de pensées seront aussi un message pour les autorités qui, justement, refusent que l’information circule librement.

Une photo pour le dire

C’est le moins que nous pouvons faire pour affirmer notre soutien pour les grands principes qui ont fait et font notre société helvétique et genevoise : démocratie, liberté d’expression, d’opinion et jouissance des droits politiques. Tout ce dont sont privés la plupart des habitants du Vietnam malgré un développement économique apparent réservé à un petit cercle proche du Parti unique et qui se fait au mépris de l’environnement et de la population, comme le scandale Formosa l’a montré au printemps 2016.


Je vous donne rendez-vous sur la Promenade des Libertés ce lundi 30 avril 2018.

Rolin Wavre
Député, Président du Comité Suisse-Vietnam

---

Pour honorer notre devoir de mémoire, pour contribuer à la lutte pour la démocratie et les droits humains, pour apporter notre soutien aux dissidents et prisonniers de conscience

Une image pour mille mots

Le prochain lundi 30 avril sera la date de commémoration de l’exode des boat- people vietnamiens il y a 43 ans déjà. Pour fuir le régime communiste, rappelons qu’environ 200’000 d’entre eux ont péri en mer, soit l’équivalent de la population de la ville de Genève. La Suisse a accueilli quelques 15’000 Vietnamiens dont 5’000 en Suisse Romande et à Genève. Depuis lors, ils sont devenus citoyens suisses à part entière et participent activement à la vie sociale, culturelle et politique.

En 2005, à l’initiative de notre comité et de la commune du Grand-Saconnex, d’un collectif d’amis suisses dont Pierre Maudet , Michel Rossetti, Jean-Marc Comte, Elizabeth Boehler et Pierre Marti, une stèle en leur mémoire, la première en Europe, a été érigée dans le parc du Château. Elle a été ensuite prolongée par la Promenade des Libertés inaugurée par François Longchamp au nom du Conseil d'Etat genevois.

Un grand rassemblement européen des Vietnamiens a eu lieu en 2015 en la présence des Conseillers d'Etat Serge Dal Busco et Luc Barthassat.

Pour honorer le devoir de mémoire, pour contribuer à la lutte pour la démocratie et les droits humains, pour apporter notre soutien aux dissidents et prisonniers de conscience du Vietnam, le Cosunam organise une action à l’emplacement même de la stèle dans le parc du Château qui consiste à prendre sur place une photo souvenir-commémoration-soutien avec chaque ami et sympathisant qui passerait librement pendant la journée à un moment de sa convenance le temps d’une image, de quelques paroles et d’un verre de l'amitié.

---

La Campagne du Château et

la Promenade des Libertés

 https://goo.gl/maps/kjmRNdc1ts72

Nous vous accueillerons à la stèle des boat-people, à côté du Château et de la Promenade des Libertés, le lundi 30 avril de 09h00 à 18h00, dans la Campagne du Château, Grand-Saconnex, devant le stand du Cosunam.

Bus No.5 et 8 - arrêt " Le Pommier ". Parking voitures : le long de l'Ancienne-route et du chemin Auguste-Vilbert.


Luy Nguyen Tang     079 398 59 60
Rolin Wavre             079 653 37 98
Khai Nguyen Dang  076 547 94 98
Jean-Marc Comte    079 428 77 93

---

Nathalie Fontanet , Serge Dal Busco,

Luc Barthassat , Pierre Maudet, Alexandre de Senarclens,

" Faire vivre la liberté, défendre la dignité des prisonniers de conscience, libérer la parole qui est confisquée au Vietnam ne peuvent être des concepts abstraits.
La lutte en faveur de la démocratie et du respect des droits de l'homme au Vietnam est bien au centre de l'engagement du COSUNAM.  Nous en serons le trait d'union. Bravo et tout notre soutien pour ce combat essentiel "

Avril 2018

---